Quelle île des Canaries choisir pour randonner ? Récit de mon voyage en solo !

L’archipel des Canaries regroupe pas moins de 7 îles aux paysages et aux ambiances variées : entre volcans, mers et montagnes, on est forcés d’y trouver son bonheur.

Pourtant, les Canaries n’ont pas bonne presse chez les routards : souvent associées à des paysages bétonnés et un tourisme de masse, on en finit par oublier l’existence d’une multitude de coins très bien préservés grâce à un tourisme responsable.

Partir aux Canaries, c’est profiter du climat doux du nord de l’Afrique, mais aussi d’un très faible coût de la vie, le tout sans avoir à changer ses euros (puisqu’on reste en Espagne).  C’est donc une de ces destinations d’Europe idéales pour ceux qui souhaitent s’en mettre plein la vue sans se ruiner.

Pour ceux qui envisagent de partir en vacances aux Canaries, j’ai donc pris soin de concocter un top 5 des meilleures randonnées que j’ai pu y faire.

C’est parti, destination les Canaries ! Je vous raconte les bons moments que j’ai vécus à randonner dans l’archipel…

Tenerife – Le parc national du Teide et l’ascension du pic du Teide

Randonnée aux Canaries

Le parc national du Teide mérite largement sa classification au patrimoine mondial de l’Unesco. Les paysages volcaniques y sont à couper le souffle, et la multiplicité de plaines et de dunes créent un magnifique contraste de couleurs.

Le parc regorge de sentiers de randonnée (37 en tout). Les randonnées pédestres sont prévues pour durer entre 30 minutes et 8h selon les sentiers, prenez donc bien le temps d’étudier votre carte pour choisir une randonnée adaptée à votre niveau.

Mon conseil : restez-y 3 jours, et commencez vos randos tôt le matin, c’est là que le parc est le plus calme. Pour ne rien gâcher, la lumière est idéale et permet de faire de splendides photos.

Amateurs de treks, ne manquez surtout pas l’ascension du pic du Teide, point culminant de l’Espagne à 3 718 m d’altitude.

La montée peut se faire en deux jours, avec un arrêt au refuge Altavista. Je suis partie aux alentours des 5h du matin le deuxième jour, pour apercevoir le lever du soleil. Ça valait le coup…

Pensez à demander un permis pour grimper jusqu’au sommet (environ deux mois à l’avance), sinon, vous pouvez prendre le parcours jusqu’au mirador de la Fortaleza, qui s’arrête un peu avant. Le chemin est non seulement facile mais magnifique, car jalonné de coulées de lave, et une fois en haut le panorama est à quasiment 360°.

La Gomera – Ma randonnée au parc national de Garajonay

La Gomera est parfaite pour ceux qui cherchent à fuir le tourisme de masse.  C’est une île sauvage et calme, à la végétation incroyablement diverse.

Pour faire les plus belles randonnées, cap sur le parc national de Garajonay : frais, humide, et tapissé de lauriers sauvages, le parc national de Garajonay est lui aussi classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Il abrite plus de 400 espèces végétales différentes, et les 630 km de sentiers aménagés permettent de s’approprier la forêt en véritable explorateur.

Mon conseil : Perdez-vous dans les sentiers sans chercher à suivre un circuit particulier, c’est comme ça que j’ai fait le plus de découvertes.

L’arrivée au sommet de l’Alto de Garajonay (1487 m d’altitude) laisse apercevoir, derrière une brume nuageuse et mystique, la forêt du parc, ainsi que les îles Tenerife et La Palma. J’ai d’ailleurs également pris la direction de cette dernière lors de mon séjour en solo !

La Palma – La Caldera de Taburiente – El pico Bejenado

Voyage aux Canaries

La Palma est la plus boisée des îles Canaries. Malgré son étonnante beauté, j’ai pu profiter de mes randonnées en solitaire en croisant à peine 2 ou 3 personnes.

Mon coup de cœur à La Palma? La Caldera de Taburiente. Là encore, les choix de randonnée sont multiples. Pour ma part, j’ai préféré l’ascension du Pico Bejenado, que je vous recommande chaudement. La vue est absolument spectaculaire : on admire à la fois le sud de l’île et le cœur de la Caldera. Le paysage est verdoyant et l’endroit est d’un calme olympien.

Mon conseil : Réservez en ligne votre place au parking de la Cumbrecita. Cela vous permet de vous rapprocher au maximum du départ de la randonnée et d’éviter une marche à pied de plusieurs kilomètres sur le bitume.

Gran Canaria – Mon trek coup de cœur pour El Roque Nublo

Outre son bord de mer et ses belles plages de sable blond, Grande Canarie (ou Gran Canaria) a également de quoi combler les randonneurs. En ce qui me concerne, la randonnée que j’ai préférée a été celle qui mène au pied du Roque Nublo.

Énorme rocher d’une hauteur de 80 m, le Roque Nublo est situé en plein cœur de l’île et est un de ses trésors les plus emblématiques.

Mon conseil : Partez depuis la ville de Tejeda, le sentier y grimpe raisonnablement. Il faut compter seulement 5 km aller/retour. En continuant un peu et en dépassant le rocher de Roque Nublo, on arrive à un point de vue extraordinaire.

Prévoyez tout de même un bon équipement de randonnée, avec chaussures de marche obligatoires (les sentiers sont caillouteux), et au moins un tube de crème solaire dans le sac à dos (Grande Canarie est souvent bien dégagée, et le soleil tape fort) !

El Hierro – Marche vers El  Camino de Jinama

Reconnue comme réserve de la biosphère, El Hierro est la mieux préservée du tourisme de masse parmi les sept îles des Canaries.

Entre paysages lunaires, forêts de lauriers, piscines naturelles, et grottes marines, il m’est extrêmement difficile de trancher en faveur d’une seule randonnée : toutes m’ont littéralement conquise !

Si je devais déterminer la plus complète, j’opterais pour El camino de Jinama, qui offre une splendide vue sur la baie d’El Golfo et permet de croiser des troupeaux de vaches et de chevaux sur sa route.

Mon retour d’expérience: Prenez un guide pour visiter correctement El Hierro, au risque de passer à côté de pures merveilles. L’île est très secrète et difficile à découvrir entièrement par soi-même.

Huwans club aventure, par exemple, propose un circuit plutôt complet pour visiter El Hierro en 7 jours, et un certain nombre d’autres circuits de randonnées aux Canaries que je vous conseille d’aller voir.

Mes impressions sur ce voyage aux Canaries

Randonnée aux Canaries - l'île Tenerife
En tant qu’étudiante et amoureuse de la rando, partir aux Canaries a été une aubaine.

Un voyage aux îles Canaries est vraiment très abordable : la bière locale, par exemple est à moins de 2 euros ! En ce qui concerne les repas, on y mange facilement pour moins de 10 euros.

Le prix du vol est aussi raisonnable, à condition de savoir trouver les bons plans. L’Officiel des Vacances sélectionne par exemple plusieurs solutions de voyage aux Canaries pour pas cher parmi les plus grands voyagistes si vous voulez y jeter un œil !

Au delà de ces avantages, les Canaries sont un véritable coin de paradis pour les randonneurs de tout niveau: de la marche à pied tranquille au trekking sur plusieurs jours, les divers chemins et circuits m’ont permis de varier les plaisirs et de profiter de mon séjour en vivant un vrai voyage d’aventure.

Les randonnées sur ces sept îles valent vraiment le détour et il est tout à fait possible d’éviter le tourisme de masse en choisissant bien son circuit.

Mon seul regret : une seule île n’a pas pu être foulée par mes pas. Et oui, vous l’aurez compris, je n’ai malheureusement pas pu visiter Lanzarote. Pour en savoir plus sur cette dernière île, je vous renvoie donc à cet article de Blogovoyage.

N’hésitez pas également à partager avec moi vos souvenirs de randonnées dans l’archipel !

Soyez le premier à partager votre avis