1 semaine sur l’île de Boa Vista en mars, Cap-Vert

Initialement, ce n’était pas au Cap-Vert que je souhaitais partir. En effet, mon idée était de partir en Guadeloupe et pour une fois, de ne pas prendre un séjour tout compris. J’avais l’intention de réserver un vol sec, un hôtel voire une maison d’hôte et une voiture, afin de parcourir un peu les plus beaux endroits de Guadeloupe. Malheureusement, cette idée de dernière minute ne s’est pas faite à cause de prévisions météorologiques plutôt mauvaises. En second choix, j’ai commencé à me projeter sur le Mexique, du côté de Cancun et de Playa del Carmen. Comble de malchance, ici aussi la pluie était au rendez-vous.

Commençant à désespérer, j’ai finalement trouvé mon bonheur en scrutant les sites de voyages les plus connus, à la recherche des destinations soleil du moment. C’est finalement sur LastMinute.com que j’ai trouvé un super bon plan pour le Cap-Vert et plus précisément l’île Boavista. Un prix inférieur de 30% par rapport au Mexique et après vérification sur les sites de météo, un temps prévisionnel excellent. Pas de pluie, ni de nuages et une température moyenne de 26°C.

BlogoVoyage sur la plage de Boa Vista

L’île de Boavista

Boa Vista est une petite île de 12 000 habitants qui fait partie de l’archipel du Cap-Vert et plus précisément des îles Barlavento. Elle est surnommée « l’île Fantastique » car elle réunit à la fois la plaine, l’oasis, la plage et le désert. Le désert de sable blanc étonne toujours les touristes qui se demandent d’où peut bien provenir ce sable.

Un boavistais sur son âne

Dans ce carnet de voyage, vous devriez avoir de quoi préparer votre voyage à Boa Vista. Je vais aborder tous les points qui me semblent importants pour partir en voyage sur l’île avec un minimum de préparation.

Contrairement à des îles comme la Guadeloupe ou la Corse où l’on peut louer une voiture et se balader à la recherche de monuments à visiter, panoramas à observer, … les principales activités de l’île de Boa Vista sont des excursions organisées par des entreprises privées. On n’est donc pas vraiment dans l’aventure mais plus dans le mini circuit touristique pré-conçu.

Passeport et Visa

Pour les ressortissants français, un passeport valable au minimum 6 mois après la date de retour est nécessaire.

De plus, il vous faudra obligatoirement un Visa pour rentrer à Boa Vista. C’est un moyen pour eux de récupérer un peu d’argent. Certaines agences incluent un Visa dans leur prestation. Si ce n’est pas votre cas où que vous achetez votre voyage au dernier moment, je vous recommande d’acheter votre Vista sur place, à l’aéroport, une fois débarqués de l’avion. Ce n’est pas très long et vous êtes sûr de ne pas vous faire avoir. En effet, j’ai vu des touristes qui avaient fait les démarches avant leur voyage. Ils avaient payé mais les Visas n’étaient pas encore arrivés au moment de partir. Résultat, ils ont dû en repayer sur place. Je crois qu’il existe un moyen de se faire rembourser, mais il faut des démarches administratives…

Le tarif d’un Visa pour Boa Vista au Cap-Vert est de 25€ par personne (tarif qui m’a été appliqué en mars 2015).

Taxe de séjour

A régler à votre arrivée à l’hôtel, elle s’élève à 2€ par personne et par jour. Pour un séjour d’une semaine à 2, cela fait donc 28€ au total.

Temps de vol

Environ 6 heures de vol sont nécessaires pour se rendre l’île, si vous ne faites pas d’escale. A savoir que pour le retour, une escale à l’île de Sal est nécessaire afin que l’avion puisse refaire le plein de carburant. En effet, l’aéroport de Boa Vista est tout petit et ne possède pas de réserves de carburant, contrairement à celui de l’île de Sal.

La monnaie et les cartes bancaires

La monnaie locale au Cap-Vert est l’Escudos mais sachez que l’Euro est accepté. Apparemment, c’est un peu plus avantageux de faire du change mais pour le peu que ça apporte, on peut s’éviter le déplacement en bureau de change, surtout pour un voyage à la dernière minute. Le mieux est donc de prendre un peu de liquide (en Euros) et de garder une CB au cas-où.

A savoir que seules les cartes Visa sont acceptées et pas les MasterCard. Si vous n’avez pas de carte bleue Visa, pensez donc à prendre suffisamment d’argent de poche.

Le climat / La météo

A Boavista, il fait beau toute l’année. Je crois bien qu’il n’y a pas un mois de déconseillé pour y partir. A savoir que c’est ce qu’on appelle une « île au vent », c’est-à-dire qu’il y a souvent du vent, presque tous les jours. Il est parfois assez virulent, mais quand le soleil tape, ce n’est pas gênant. Toutefois, cela rend le soleil traitre. En effet, on ne s’en rend pas compte car le vent atténue l’effet de la chaleur du soleil, mais le soleil est présent. Même lorsque le ciel est légèrement couvert, il faut bien se protéger avec de la crème solaire. Autrement, c’est le coup de soleil assuré.

Météo à Sal Rei (Cap-Vert)
Aujourd'hui
Temps clair
Vent : 6.5 km/h
Humidité : 88%
24°C
  • Mardi Demain 24 °C
  • Mercredi   24 °C
Weather Layer by www.BlogoVoyage.fr

De plus, la situation géographique de l’île de Boa Vista la place dans des courants marins assez forts. En bord des plages, les vagues sont donc assez puissantes et il est recommandé de faire très attention. Ces vagues font le bonheur des surfers et des kite-surfers, puisque Boavista est reconnue pour ses spots de surf.

Kite surf Boa Vista Riu Karamboa

A titre d’exemple, durant mon voyage de 7 jours au mois de mars, j’ai vu le drapeau vert une fois, et tout le reste de la semaine il était rouge. Cela correspond donc à une baignade dangereuse, les enfants peuvent difficilement faire plus de quelques mètres dans la mer. Quant aux adultes, il faut se montrer prudent car la puissance des vagues a vite fait de nous chambouler pour nous ramener sur les bords de plage non sans avoir fait quelques galipettes.

La sécurité

La situation socio-économique n’est pas très favorable, ce qui a tendance à générer de l’insécurité pour les touristes qui s’aventurent seuls, notamment le soir. Vigilance et prudence sont donc de mise et recommandées par le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international.

Dès lors que l’on ne s’éloigne pas trop de l’hôtel où que l’on est accompagné par des guides durant les excursions, il n’y a rien à craindre. Même chose si vous vous rendez à Sal Rei, la capitale qui se trouve à quelques kilomètres en taxi.

Prévention contre le virus Ebola

En raison de la propagation du virus Ebola dans l’Ouest Africain, les autorités du Cap-Vert ont décidé de refuser toutes personnes  ayant visité les pays mentionnés dans les 30 jours précédant leur arrivée au Cap-Vert : États-Unis, Sierra Leone, Liberia, Guinée-Bissau, Guinée-Conakry, Guinée Équatoriale, Nigeria, Cameroun, Tchad, Congo, D.R Congo, Gambie, Mauritanie, Niger, Burkina Faso, Mali, Bénin, Côte-d’Ivoire, Ghana, Togo et Sénégal.

Point logistique

Au total, ce voyage d’une semaine pour 2 personnes m’aura coûté environ 1950 €.

  • 1605 € sur Last Minute, qui comprennent donc le vol, l’hôtel, le transport de l’aéroport à l’hôtel, le all inclusive.
  • 50 € de Visa
  • 28 € de taxe de séjour
  • 250 € d’excursions, souvenirs, …

Ramené à une seule personne, cela fait donc 975 € tout compris. En regard des prix du marché du voyage, et du séjour que j’ai passé, j’estime que c’est un bon rapport qualité / prix. Toutefois, j’ai bénéficié de l’effet réduction des voyages de dernières minutes. En effet, après avoir parlé avec quelques touristes français durant le séjour, il s’avère que certains ont plutôt dépensé dans les 1500 € par personne. Compte-tenu du fait qu’il est difficile de visiter l’île seul et que tout se passe via des excursions organisées, cela peut paraître un peu cher. A vous de juger d’après la suite du carnet de voyage que je vous présente aujourd’hui.

XL Airways

La compagnie qui a opéré le vol est XL Airways. Elle a l’avantage d’avoir des prix attractifs et le service à bord est convenable. Rien de spécial à signaler, si ce n’est que le pilote a joué les guides touristiques pour nous en nous prévenant lorsque nous survolions les îles Canaries et l’île de Madère. Sympa de sa part.

Hôtel Riu Karamboa 5*

J’ai présenté l’hôtel dans une publication différente, afin d’aérer un peu celle-ci. Vous pouvez voir le descriptif de l’hôtel ici.

Club Héliades

Le séjour était organisé en collaboration avec le Club Héliades. Je ne connaissais pas ce club mais il est apparemment réputé pour la Grèce.

Très bon accueil des animateurs Vali et Fli ainsi que du représentant de Club Héliades, alias Alain.

  • Avertissements et conseils sur la vie à l’île Boavista (ne pas boire l’eau du robinet, garder ses passeports dans le coffre-fort, prix des taxis, …).
  • Présentation des activités et animations proposées par les animateurs RIU et Héliades.
  • Présentation des excursions proposées (demi-journée ou journée complète pour découvrir la vie boavistaise sous différentes approches, que ce soit en pick-up, quad, catamaran, …).

Les animateurs Héliades participent aux spectacles du soir et aux activités de la journée, aux côtés des animateurs locaux. Ils sont très présents et sympathiques. Un autre point appréciable est le fait qu’Alain dépose directement dans nos chambres les informations concernant le vol retour. Il s’occupe de tout.

Que faire à Boa Vista : les excursions

Comme je l’expliquais durant la présentation de Boavista, les principales choses à faire sur place sont les excursions. Il faut donc prévoir un petit budget annexe afin de ne pas rester qu’à l’hôtel, d’autant plus qu’il y a une excursion à ne surtout pas rater.

Voici les différentes excursions disponibles sur l’île de Boa Vista :

  • La route des dunes : découverte de la route des dunes, à bord d’un pick-up, pour aller au désert de Viana, puis à la plage de Santa Monica et enfin à Varandinha avec ses grottes creusées par l’océan.
  • Le circuit historique : visite de Sao Roque, la plus vieille église de Boa Vista, puis de l’école de poterie de Rabil ainsi que l’école de musique de Sal.
  • L’île Fantastique : découverte de l’oasis de Santo Tirso Vincente, baignade à la plage de Ervatao là où sont les tortues Caretta-Caretta puis visite des « villages carte postale » hauts en couleurs.
  • Boa Vista culturel : visite de la poterie et de l’ancienne église de Rabil et de la plage au nord de l’île où un cargo espagnol s’est échoué.
  • Snorkeling : plongée en surface pour observer le corail et la faune aquatique de Boa Vista.
  • Observatoire des baleines : accompagné d’un biologiste, partez à la recherche de baleines à bord d’un catamaran.
  • Balade en catamaran : découvrez les belles côtes de l’ile de Boa Vista avant de faire une pause snorkeling.
  • Balade en quad : visitez l’île avec un engin tout terrain vous permettant d’aller partout, disponible en 2h ou 4h.
  • La messe de Sal Rei : participez à la messe avec les locaux dans l’église Santa Isabelle, à la capitale.

Excursion en quad de 4h

Je vous parlais au-dessus d’une excursion à ne pas rater, et bien c’est celle-ci ! La visite de l’île en quad sur une matinée ou une après-midi. Si je devais résumer cette expérience en quelques mots, je citerais splendide, riche et dépaysant. En effet, ces 4h de quad passent à une vitesse folle. On s’amuse énormément avec ce petit engin qui est capable de rouler partout, et heureusement car les chemins ne sont qu’une succession de trous et de bosses.

Le groupe de quads

Mais ce n’est pas tout. En plus de passer un bon moment de quad, on en prend plein les yeux. C’est simple, on voit énormément de décors différents et la soudaineté des changements de paysages est tout bonnement incroyable. Par exemple, on peut être en train de rouler sur un chemin de terre rouge, entouré de montagnes arides dans lesquelles se promènent ds chèvres et des vaches en liberté et puis d’un coup, au détour d’un virage, se retrouver au milieu des dunes de sable blanc. A chaque fois qu’un tel changement se produit, le changement de couleur est saisissant.

Avec cette excursion, on se prend les 4 facettes de l’ile en pleine face : les montagnes de terre rouge, les dunes de sable blanc, les rares zones vertes avec des palmiers et la plage. C’est un vrai rallye comme on peut en voir dans les jeux vidéo et cela procure une réelle sensation de liberté tout du long.

Le village de Provoação Velha

Après quelques kilomètres de quad, le premier arrêt se fait au village de Provoação Velha. Petit village avec peu de choses à voir finalement, si ce n’est quelques boutiques de souvenirs où on se fait alpaguer par des habitants qui cherchent à tout prix à nous vendre leurs trucs. Étrangement, ils ont tous de la famille à Paris…

Provoação Velha

Praia Santa Monica

Il s’agit d’une des plus belles plages au monde. Encore préservée et vierge de toute construction à ce jour, c’est un régal pour les yeux. D’après un touriste belge, un hôtel devrait y voir le jour d’ici 2 ans. C’est vraiment dommage de gâcher un si bel endroit. Le principal charme de l’île de Boa Vista est qu’elle en majorité sauvage. Quelques hôtels sont présents sur les côtes au nord-ouest, mais le principal est à l’état naturel. Ce serait vraiment gâcher cette nature brute que de continuer la construction d’hôtels sur les côtes de l’île.

Plage Santa Monica

Plage Santa Monica #5

Lorsque l’on quitte la plage Santa Monica, on passe non loin de là où les tortues viennent déposer leurs oeufs. Malheureusement, cette période s’étend de juillet à septembre, nous n’avons donc pas pu admirer ce spectacle.

Les dunes de Chaves

On les voit sur la gauche depuis la plage de l’hôtel, mais on ne se rend pas compte de leur beauté au loin. Pourtant, lorsqu’on les longe en quad, elles sont sublimes. De magnifiques dunes de sable blanc qui bordent une plage d’un double ton bleu, à la fois sombre et clair sur le rivage.

Praia Dunes de Chaves

La balade en quad dans les dunes de Chaves est géniale. Le quad a parfois tendance à glisser un peu lorsque l’on accélère et c’est assez jouissif de faire ses propres traces au milieu de ces dunes vierges. Rassurez-vous, le vent a vite fait de les effacer après votre passage.

Mon avis sur le quad à Boa Vista

C’est un peu physique et il faut faire attention sur certains chemins mais pas d’inquiétude, tout le monde peut le faire. Pour information, il n’y a pas de vérification du permis de conduire.

Niveau équipement, ça dépend de la personne qui présente l’excursion. Pour ma part, j’étais en tenue légère (t-shirt, short de bain et tongues) alors que d’autres étaient en pantalon, maillot à manches longues, chaussures et foulard autour du cou. La personne qui leur a vendu l’excursion leur avait conseillé cette tenue mais au final, ils ont eu trop chaud. Ce qui est sûr, c’est qu’il faut prévoir une bouteille d’eau, des lunettes de soleil et de la crème solaire. Je déconseille aussi de mettre des vêtements clairs, car la terre s’incruste et il est difficile de la faire partir sur les couleurs claires.

Cette excursion est magnifique et si j’ai bien un regret, c’est de ne pas avoir pu filmer des moments sur le quad, contrairement à ceux qui avaient une caméra GoPro avec l’équipement pour l’attacher en harnais de poitrine. Mes seuls souvenirs numériques sont donc les photos que j’ai pu faire lors des arrêts, c’est vraiment dommage.

La location du quad s’élève à 54€ pour une personne seule et à 78€ pour 2 personnes sur le même quad.

Excursion snorkeling de 4h (plongée en surface)

Bien que l’excursion dure au total 4 heures, on ne passe qu’environ 40 minutes dans l’eau seulement. Le principal du temps se déroule dans un pick-up pour se rendre sur le site de plongée.

Il s’agit de Praia das Gatas, qui est une réserve naturelle où l’on peut voir des poissons ballons, des tortues et des requins nourrice entre autres. Pour ma part, j’ai vu différentes sortes de poissons, que je ne connais pas, le seul que j’ai reconnu est le poisson ballon. Le guide nous a dit qu’il y avait deux espèces différentes visibles. Côté tortue, nous avons eu la chance que le guide en attrape une à peine arrivés dans l’eau, à croire qu’elle nous attendait. Nous avons donc pu prendre des photos avec et l’observer nager pour s’en aller. C’était un très beau moment.

Pour ce qui est des requins en revanche, le guide nous a expliqué qu’on pourrait les voir sur un spot à quelques centaines de mètres de là. Nous avons donc pris les 4×4 pour nous y rendre, puis suite à un arrêt d’environ une minute face à la mer, celui-ci a dit qu’il ne voyait pas d’aileron, donc pas de requin nourrice, et nous sommes repartis… J’ai été très déçu de ne pas pouvoir regarder les requins, et me suis même interrogé sur le fait qu’ils aient un jour été observables dans cette excursion…

Pour faciliter le snorkeling, je conseille de prendre un gilet de sauvetage pour flotter aisément à la surface. En effet, il y a un peu de courant et le corail est à seulement 30/40 centimètres de profondeur. On peut donc vite le frôler avec les genoux et s’égratigner. Ne surtout pas marcher dessus, autrement ça le casse. Le corail prend 1 an pour pousser de 1 cm seulement Il faut donc y faire attention et ne pas marcher dessus.

Sur le chemin du retour, petit arrêt au village de João Galego, où on peut déguster du fromage de chèvre accompagné de petits croutons dans une échoppe locale. Le fromage est vraiment excellent et très frais. Et pour se réchauffer après le bain de mer, on a le droit à une rasade de punch (à base de rhum et de miel).

Mon avis sur le snorkeling à Boa Vista

L’excursion se programme en fonction des marées. Il est nécessaire que la marée soit basse pour y aller. Pour le coup, je n’ai pas eu de chance cette fois-ci car le soleil n’était pas au rendez-vous. Du coup, l’eau était moins claire et les fonds plus sombres. Pas évident de voir les couleurs des poissons dans ces conditions. Ca plus le fait que la plongée ne dure finalement que 20% du temps de l’excursion, font que je garde un souvenir modéré de cette excursion. Heureusement que la tortue était là pour graver un souvenir, à défaut d’avoir vu les requins nourrice.

Le tarif pour les 4 heures de plongée en surface est de 50€ par personne.

Excursion observatoire des baleines en catamaran

Je n’ai pas fait cette excursion mais j’ai eu l’occasion d’échanger avec personnes qui l’ont faite. On voit effectivement quelques baleines mais c’est assez limité. On les voit dépasser légèrement de l’eau mais comme le bateau ne possède pas de fond de verre, on ne peut pas les observer sous l’eau.

Attention au mal de mer pour ceux qui y sont assujettis.

C’est l’excursion la plus chère avec un tarif de 67 € par personne.

Visiter Sal Rei, la capitale

Une des seules choses à faire qui ne soit pas une excursion est visiter Sal Rei, la capitale de l’île. La ville n’est pas très loin de l’hôtel et il est possible de s’y rendre en taxi. Je n’y suis pas allé personnellement, mais j’ai eu des retours de plusieurs jeunes touristes qui m’ont expliqué qu’il n’y a pas grand-chose à voir. Quelques boutiques et surtout des vendeurs qui harcèlent les passants, à tel point qu’acheter les souvenirs directement dans l’hôtel serait un bon plan. Ils sont certes un peu plus chers, mais c’est un peu comme acheter sa tranquillité pendant que l’on fait son choix.

Le vrai point intéressant est pour les fumeurs, et il m’a été donné par le guide de l’excursion de plongée. D’après lui, les cartouches de cigarettes Malboro seraient à 18€. Je ne suis pas fumeur mais ceux qui l’étaient à l’excursion semblaient ravis de ce prix. J’en déduis donc que c’est un bon moyen d’acheter des cigarettes pas chères. Si vous êtes intéressés, j’ai cru comprendre que ce sont des chinois qui proposent cette marchandise. Ils sont vraiment partout !

L’île de Boa Vista au Cap-Vert, en résumé

J’ai synthétisé ce voyage en quelques points forts et faibles, afin que vous puissiez vous faire une idée rapide de cette destination.

Les points forts

  • Il y fait beau presque toute l’année.
  • Une mer qui fait concurrence aux Caraïbes pour un prix inférieur, un trajet plus court et un décalage horaire de 2 heures seulement.
  • Des paysages très variés et encore sauvages. Ce n’est pas sûr que cela dure, il faut donc en profiter avant que les investisseurs détruisent ce charme naturel.
  • Des excursions variées et de qualité avec du quad, du bateau et de la plongée.
  • L’Euro est accepté, on peut ne pas faire de change.

Les points faibles

  • C’est une petite île où la population n’était que de quelques milliers au début de ce siècle, il y a donc peu de monuments à visiter ou de lieux culturels, en dehors de quelques fabriques et églises.
  • Les excursions proposées sont très bonnes mais il est finalement impossible de faire autre chose que du balnéaire sans dépenser des sommes non négligeables.
  • Beaucoup de vent. Cela peut être à la fois un point fort et un point faible. Je le mets cette fois dans les points faibles car finalement, sur 7 jours nous avons eu 3 jours assez nuageux. Lorsque le soleil est là, le vent est un plus pour éviter de suffoquer mais quand il est caché, le vent se fait un peu trop frais.

Cap Vert Ile de Boavista

1 semaine sur l'île de Boa Vista en mars, Cap-Vert, 4.7 out of 5 based on 3 ratings

Poursuivez votre voyage

Hôtel Riu Karamboa 5*, Ile de Boa Vista
L’hôtel Riu Karamboa de l’île Boavista est un grand complexe de la chaîne d’hôtels RIU. Doté de 5 étoiles, ce resort aux allures d’un château tout ... Lire la suite
Morgan
La croisière BDE
Après mon dernier article sur la croisière Saint John’s, je reste aujourd’hui en Égypte et toujours sur le thème de la plongée. Cette fois-ci, je vais vous parler ... Lire la suite
Yohan R.

Partagez votre avis avec nos voyageurs

Les voyageurs ont laissé 5 avis

Cecile A Le

Il y a aussi une excursion de quad qui va dans le Nord de l’île et on voit une épave d’un bateau espagnol. C’est très joli et il y a moins de monde dans cette excursion donc on profite peut etre un peu plus du quad. A vous de voir selon ce que vous souhaitez faire. L’épave dans le Nord ou la plage Santa Monica dans le Sud.

Répondre
frederic Le

bonjour

nous partons a l’hotel Karamboa dans 8 jours, et la sortie quad nous motive mais comment faire pour aller de l’hotel vers le loueur.
je vous remercie

Morgan Le

Bonjour Frédéric,

Le loueur de quads est situé de l’autre côté de l’aéroport, soit à 10 minutes de bus environ. On peut réserver l’excursion directement depuis l’hôtel et à partir de là tout est organisé. Le bus vient vous chercher devant l’hôtel, vous amène au quad, vous faîtes l’excursion et ensuite on vous ramène à l’hôtel.

Sachez que j’ai personnellement trouvé cette excursion en quad magnifique et que c’est selon moi le meilleur moment que j’ai passé sur l’île. Malheureusement, ce n’est pas facile de prendre des photos ou vidéos pendant l’excursion. J’ai du attendre les quelques arrêts photos prévus, mais j’ai loupé beaucoup de paysages splendides que je n’ai donc pas pu montrer à mes proches. Certaines personnes avaient des caméras GoPro et j’ai amèrement regretté de ne pas en avoir une moi-même. Si vous en avez une, amenez-la absolument ! Avec un harnais de préférence pour filmer pendant que vous conduisez. Depuis ce voyage, je m’en suis acheté pour être sûr de pouvoir immortaliser ce genre de moment.

Morgan Le

Petite précision sur le point logistique, j’ai récupéré 45€ de CashBack via iGraal, ce qui démontre l’intérêt des cashbackers comme je l’expliquais dans mon article. C’est d’autant plus vrai dans le monde du voyage où les montants sont vite élevés.

Répondre
Babeth Le

Est ce que vous recommanderiez cette ile pour des vacances de 2 semaines en famille ? Mes enfants sont jeunes, une de 9 ans et un de 14 ans.

Répondre